Histoire de La Maison


Présents sur les plus belles tables, les produits sourcés par José Da Rosa  reflètent le meilleur des terroirs du bassin méditerranéen.

En dénicheur de saveurs d’exception, José Da Rosa part régulièrement à la rencontre de producteurs au savoir-faire unique et confidentiel.

Il a été le premier à importer en France le fameux Lardo di Colonnata, le jambon « Bellota » 100% ibérique, aujourd’hui mondialement connu ou encore les sardines de José Peña.

Qualité, exigence et excellence sont les maîtres mots de da rosa.

Tout son univers est à découvrir à Paris, au sein des trois épiceries-cantines à Saint-Germain, Vendôme et rue de Grenelle, qui sera bientôt ouverte, ainsi que son nouveau projet gastronomique ayant lieu au Japon.

La passion du gout


Pour José Da Rosa, tout commence à l’école hôtelière Ferrandi à Paris. Il y apprend les bases du métier avant de les mettre en pratique dans plusieurs grands établissements parisiens, hésitant entre les fourneaux et le service en salle.

Après un détour par l’hôtellerie-restauration à Saint-Tropez et en Corse, sa carrière bascule lorsqu’il rencontre le PDG de Mariage Frères. Avec lui, il crée le salon de thé et le restaurant de la boutique amiral, rue du Bourg Tibourg, en plein cœur du Marais. Une expérience qui lui permettra à la fois de mettre en pratique sa connaissance de la restauration, mais aussi de s’initier au «sourcing» de qualité, traquant les meilleurs produits à proposer dans la boutique.

En parallèle, il crée une société d’importation de produits ibériques et sera même le premier à importer légalement les fameux jambons Bellota en France et à fournir les plus grands chefs en exclusivité.

Pour alimenter sa soif de découverte, José Da Rosa met à profit ses voyages en Espagne, en Italie et au Portugal pour découvrir toujours de nouveaux produits, aller à la rencontre des producteurs, visiter les exploitations et se créer ainsi un carnet d’adresses exceptionnel.

En 1995, il ouvre sa première boutique, La Péninsule, dans le Marais, qui devient rapidement un repaire pour les gourmands éclairés.

En 2002, il décide d’ouvrir une épicerie fine rue de Seine, en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, et en confie la décoration à Jacques Garcia. Séduit par le concept, celui-ci pousse José Da Rosa à installer quelques tables pour permettre aux clients de déguster sur place quelques-unes des spécialités de la maison.

Dix ans plus tard, José Da Rosa ouvre sur la Rive-Droite une deuxième adresse rue du Mont-Thabor. Un grand espace largement ouvert sur la rue qui fait cette fois-ci la part belle à la restauration. La carte reprend les musts qui ont fait le succès de da rosa Rive Gauche dans une ambiance glamour.

Toujours en mouvement, José Da Rosa multiplie les projets avec l’ouverture d’un Caffè da rosa dans le XIe arrondissement, puis rue du Four, mais surtout le développement de la marque à l’international.

Dénicheur de produits d’exception, pour proposer toujours les meilleurs produits, José Da Rosa n’hésite par à parcourir la France et les pays d’Europe du Sud et Asie pour dénicher éleveurs et producteurs d’excellence. Un sourcing exigeant qui lui permet aujourd’hui de proposer dans ses épiceries une sélection de ce qui se fait de mieux en Espagne, au Portugal, en Italie…

"Depuis la fin des années 1980, je passe tout mon temps libre à aller à la rencontre de personnages atypiques, qui produisent le meilleur dans leur spécialité", raconte José Da Rosa.


D’une vingtaine de références à ses débuts, le catalogue en compte aujourd’hui plus de 500 et José Da Rosa se félicite de connaître 95 % des fournisseurs qu’il rencontre régulièrement pour vérifier la qualité des produits, des processus de fabrication et la philosophie qui dirige ces hommes et ces femmes d’exception.

Quitte à ce qu’un produit soit retiré si l’excellence n’est pas au rendez-vous. Quant au packaging, il fait l’objet d’un soin minutieux et permet d’identifier tout de suite la maison da rosa mais aussi de connaître les informations

"Nous travaillons avec un accord d’exclusivité avec nos fournisseurs, sans pour autant vouloir devenir une marque d’épicerie fine internationale",explique José Da Rosa.

Da rosa en quelques dates

  • 1995 : José Da Rosa importe les premiers jambons ibériques à Paris. Les chefs Michel Rostang, Hélène Darroze, Guy Savoy, Cyril Lignac mais aussi Jean-Louis Costes font partis de ses premiers clients.
  • 2002 : Ouverture de la première épicerie da rosa au cœur du quartier de Saint-Germain-des-Près à Paris.
  • 2004 : L’épicerie da rosa devient épicerie-cantine, en s’agrandissant d’un espace de restauration
  • 2012  : Ouverture de da rosa Vendôme rue du Mont-Thabor avril
  • 2013  : Ouverture du bar et salon de thé da rosa dans le lobby de l’hôtel Sofi tel Arc de Triomphe
  • 2014 : da rosa s’ouvre à l’international, avec un corner da rosa à Hong Kong
  • 2015 : Ouverture de deux Caffè da rosa à Paris
  • 2021 : Prochaine ouverture de da rosa rue de Grenelle et da rosa Japon

newsletter